Archives du Jour : 29/10/2010

Parce qu'il faut se souvenir…

Ce billet m’a été inspiré par le décès prématuré et accidentel d’un enfant, du petit-fils d’une de mes connaissances, à un âge trop tendre, beaucoup trop tendre… Cela m’a brutalement rappelé que la vie est toujours trop courte, quel que soit l’âge à laquelle elle est fauchée. On se prend à songer à l’avenir qui aurait pu être possible, dans le cas d’un enfant, comme on ressasse le passé dans le cas d’une personne qui nous a précédé… Et j’ai pensé à mon propre petit-fils qui aura bientôt deux ans, qui est tout plein de vie, comme à mon grand-père maternel décédé trop tôt à l’âge de presque… 105 ans… La mort frappe toujours trop tôt…

Mon grand-père est donc décédé sereinement en 2008, une fin d’été, âgé d’un peu moins de 105 ans. Imaginez-vous le temps qu’il vous reste à m’endurer! Il était mon parrain et celui de mon fils; s’il avait vécu un peu plus, il aurait été le parrain de mon petit-fils.

Veuf et néanmoins autonome, ce qui est rarissime pour un homme de cet âge, il demeurait seul, toujours dans sa maison, était courtisé par les vertes vieilles de son village de la MRC des Basques, vaquait à ses occupations et avait réalisé son rêve de changer de voiture quelques mois avant son décès. Et oui, il conduisait toujours, et mieux que bien des jeunes automobilistes.

Avant la cérémonie précédant sa mise en terre, la famille m’avait demandé d’écrire et de livrer un témoignage… C’était retombé sur mes épaules une fois de plus; c’est toujours à moi que ça revient dans la famille, quelles que soient les circonstances! J’avais le goût, aujourd’hui, de partager avec vous cet hommage à un petit grand homme, un être humble, simple mais déterminant; simplement parce qu’il est est essentiel de se souvenir et que mon grand-père faisait partie de ces développeurs obscurs et de ces travailleurs dans l’ombre qui ont su maintenir l’âme de leur village bien vivante et laisser un héritage tangible, au-delà des beaux mots et des grandes promesses.

Simplement aussi parce que ce témoignage pourrait être celui illustrant la vie que l’on imagine et que l’on souhaite à un enfant…

Voici humblement  l’hommage que j’ai écrit et lu au nom de la famille et des proches pour mon grand-père, Édouard…

Lire la Suite