Archives de Catégorie : Web 2.0

Pourquoi je serai plus discret sur les médias sociaux

Si vous n’aimez pas lire, vous n’aimerez pas ce billet… Il est long, très long, mon plus long… 😀 Contre toutes les règles de rédaction d’un billet sur un blogue; mais les règles n’existent que pour être transgressées, non?

En 2009, à la suggestion de plusieurs personnes connaissant bien ma passion pour les communications, j’ai graduellement adhéré à Facebook, Twitter et LinkedIn. Puis, j’ai créé ce blogue. Par curiosité d’abord, par intérêt ensuite.

J’y ai bâti de solides réseaux personnels et professionnels : établi des contacts avec des passionnés qui évoluent dans mon domaine; retrouvé des parents, des amis et des collègues; trouvé des gens sympathiques et de nouvelles relations avec qui partager des idées; rencontré des professionnels avec qui je n’aurais pu établir contact autrement, et avec qui j’ai développé une relation de confiance et de partage d’avis ou d’opinions.

Pour moi, c’était le Klondike. Commentaires, nouvelles, nouveautés, primeurs, renseignements de première main sur mon champ d’activité, échanges en temps réel, j’y trouvais de quoi assouvir ma soif constante d’en apprendre toujours plus et de demeurer à niveau dans plusieurs domaines connexes à ma profession.

J’avais enfin accès à un laboratoire de communication et d’analyse comportementale en temps réel. Ce laboratoire m’a effectivement permis d’en apprendre beaucoup sur certains aspects de la nature humaine durant deux ans mais plus particulièrement ces dernières semaines : du meilleur et du pire.

Lire la Suite

Une reprise du défunt blogue de la Belle et la Bête : arrêtez de cliquer sur n’importe quoi!

Peut-être que ce billet était mort au feuilleton, peut-être qu’il n’a pas attiré l’attention. Toujours est-il que j’ai décidé de le ressusciter et de le rééditer à partir du défunt blogue de la Belle et la Bête qui était publié sur infodimanche.com. On verra bien si ça marche davantage car, de toute évidence, il y en a qui ne comprennent pas ou qui ne veulent pas comprendre. Alors, je me répéterai : mais voulez-vous bien arrêter de cliquer sur n’importe quoi! C’est votre crédibilité qui est en jeu! Voici donc ce que j’écrivais le 15 mai dernier, avec quelques éléments de mise à jour… Lire la Suite

Vous avez dit campagne électorale?

Nous arrivons au terme de la campagne électorale fédérale canadienne 2011. La quatrième en moins d’une décennie. De quoi décourager les plus fervents d’entre nous et épuiser des électeurs qui se demandent toujours où cela finit par les mener. Car, à l’analyse, bien souvent, c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Les promesses de l’un équivalent aux engagements de l’autre. Et en termes de communication publique, elle a été une des plus fades et des plus prévisibles que j’ai pu observer, à l’exception de l’éclosion du NPD, une éclosion qui a contribué à mettre un peu d’action dans une élection plate à pleurer.

Lire la Suite

Qui a dit que les aînés ne pouvaient plus apprendre

Je pose la question parce que l’on a souvent tendance, fort malheureusement, à considérer que les aînés ont perdu leurs facultés d’apprentissage et d’adaptation au changement. Par mépris, par complaisance ou par condescendance, on a parfois tendance à croire qu’ils n’ont plus ce qu’il faut pour suivre la parade. Pourtant, leur détermination et leur motivation à apprendre pourraient faire la barbe à de bien plus jeunes en termes d’éveil au changement et d’aptitude à s’y ouvrir.

Lire la Suite

La renaissance des blogues

Une collaboratrice, Marylou Bossé (@MarylouBosse), me suggérait récemment d’aborder le thème des blogues comme mode de communication en nouvelle expansion. Elle m’adressait sa proposition ainsi : J’ai une suggestion de sujet pour un éventuel texte pour toi : le retour des blogues. Depuis que les médias sociaux sont devenus populaires, les blogues ont comme refait surface, tu ne trouves pas? Quand j’avais des cours là-dessus à l’université on disait et on constatait que les blogues n’avaient plus la cote mais, depuis un an, peut être deux, il me semble que ça revient à la mode, on en voit beaucoup plus!

Lire la Suite

Le Facebook nouveau…

Voici venu le Facebook nouveau, sans avertissement à sa clientèle ni information préalable, comme d’habitude… Il me semble avoir déjà écrit que cette entreprise ne faisait rien comme les autres et ne considérait absolument pas sa clientèle lorsque venait le temps d’imposer ses façons de faire. En fait, cette entreprise n’en a que faire de ses clients et nous en avons une nouvelle démonstration. Que l’on aime ou pas, qu’on le veuille ou non, voilà qui est fait! À chacun de s’organiser comme il le veut ou comme il le peut.

Lire la Suite

Une p’tite gêne, svp…

Lors de la soirée BSL 2.0 du 30 novembre dernier, j’ai rencontré un participant qui, bien que conscient de l’importance du rôle que peuvent jouer les réseaux et les médias sociaux pour son organisation, manifestait son inconfort face à tout ce qui y est publié, au point qu’il se demandait s’il ne laisserait pas tout tomber…

Lire la Suite

Démystifier le Web 2.0 : toujours une nécessité

Hier soir, après un passage à Rivière-du-Loup et Rimouski au cours des derniers mois, BSL 2.0 tenait sa troisième activité de réseautage et d’information dans la nouvelle municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac. Une soirée fort intéressante à laquelle ont pris part près de 50 personnes. Le Web 2.0, et plus particulièrement Facebook, faisait l’objet de discussions et de partages d’information entre groupes formés de professionnels provenant de divers milieux. Leur intérêt : en savoir plus sur cette « bibitte » appelée Web 2.0, bonifier leurs connaissances sur Facebook, obtenir réponse à leurs préoccupations et établir des contacts de personne à personne, au-delà du monde virtuel, avec des ressources susceptibles de compléter leur expérience et leur expertise dans différents contextes.

Lire la Suite

Pétitions en ligne : mode ou tendance

Depuis environ une semaine, la pétition électronique lancée en ligne et en temps réel pour demander la démission du premier ministre du Québec fait les manchettes. D’aucuns décrivent cette initiative comme l’expression d’un mouvement citoyen de fond, d’autres en décrient la valeur puisqu’ils considèrent qu’un « clic » a moins de valeur qu’une signature et que l’on ne peut valider la légitimité de chaque « clic ». Qu’importe la position adoptée par les initiateurs ou les détracteurs de la démarche, force est d’admettre que nous assistons à l’avènement d’un nouveau mode d’expression populaire en temps réel. Qu’on le veuille ou non, qu’on y croit ou non, qu’on ridiculise le geste ou non, il faut reconnaître que l’accessibilité à l’expression populaire par le biais d’Internet révolutionne de plus en plus les moeurs. Et la popularité croissante des réseaux et des médias sociaux ne peut qu’accentuer la tendance.

Lire la Suite

Ce soir, je joue la facilité…

Le 2 novembre dernier, je publiais un billet intitulé  » Web 2.0 : la naissance d’experts improvisés « . Un billet qui m’a valu de nombreuses réactions et est encore consulté régulièrement aujourd’hui…

Ce soir, j’ai le goût de jouer la carte de la facilité. Je vous invite à prendre connaissance de cet article signé par Martine Turenne, sur LesAffaires.com, qui a pour titre : Il n’y a pas d’experts en médias sociaux.

Lire la Suite