Archives de mot-clé : relations humaines

Pourquoi je serai plus discret sur les médias sociaux

Si vous n’aimez pas lire, vous n’aimerez pas ce billet… Il est long, très long, mon plus long… 😀 Contre toutes les règles de rédaction d’un billet sur un blogue; mais les règles n’existent que pour être transgressées, non?

En 2009, à la suggestion de plusieurs personnes connaissant bien ma passion pour les communications, j’ai graduellement adhéré à Facebook, Twitter et LinkedIn. Puis, j’ai créé ce blogue. Par curiosité d’abord, par intérêt ensuite.

J’y ai bâti de solides réseaux personnels et professionnels : établi des contacts avec des passionnés qui évoluent dans mon domaine; retrouvé des parents, des amis et des collègues; trouvé des gens sympathiques et de nouvelles relations avec qui partager des idées; rencontré des professionnels avec qui je n’aurais pu établir contact autrement, et avec qui j’ai développé une relation de confiance et de partage d’avis ou d’opinions.

Pour moi, c’était le Klondike. Commentaires, nouvelles, nouveautés, primeurs, renseignements de première main sur mon champ d’activité, échanges en temps réel, j’y trouvais de quoi assouvir ma soif constante d’en apprendre toujours plus et de demeurer à niveau dans plusieurs domaines connexes à ma profession.

J’avais enfin accès à un laboratoire de communication et d’analyse comportementale en temps réel. Ce laboratoire m’a effectivement permis d’en apprendre beaucoup sur certains aspects de la nature humaine durant deux ans mais plus particulièrement ces dernières semaines : du meilleur et du pire.

Lire la Suite

Une communication inspirée et inspirante

J’ai eu le privilège d’agir comme maître de cérémonie et animateur du Rendez-vous Innovation 2011 organisé par la Société de promotion économique de Rimouski, le 14 avril dernier.

J’y ai fait des rencontres stimulantes, j’y ai entendu des conférenciers compétents, j’y ai renoué contact avec des professionnels que je n’avais pas côtoyés depuis belle lurette.

Mais mon coup de coeur va sans contredit à Louis Garneau, conférencier principal, qui avait pris soin d’amener ses parents, Paul et Jeannine, afin qu’ils puissent entendre sa conférence pour la première fois. J’ai longuement discuté avec monsieur Paul et madame Jeannine, des personnes affables et fascinantes, qui m’ont permis de mieux comprendre qui est Louis Garneau avant même de l’entendre. Bon sang ne saurait mentir.

Lire la Suite

Savoir quand, quoi et comment communiquer

Je travaille présentement à la mise en oeuvre d’un projet de communications et de conférences d’envergure, à l’échelle du Bas-Saint-Laurent, avec la contribution du conférencier international Bruno Bégin ainsi que de la conférencière et animatrice d’ateliers Karina Merino, espagnole d’origine et toujours résidante en ce beau pays. Un projet ambitieux qui, je l’espère, se réalisera avec toute l’intensité que je souhaite. Pendant trois semaines à compter de la fin du mois de mars, Bruno et Karina mettront leurs connaissances, leurs compétences et surtout leur passion au service des organismes, des entreprises, des établissements scolaires et des institutions du Bas-Saint-Laurent, dans le contexte de présentations sur mesure selon des thèmes adaptés à chaque clientèle visée. Une tournée exclusive, selon un modèle encore jamais vu en fonction d’une communauté.

Lire la Suite

Le suicide n’est vraiment pas une option

Je vous ai laissés au cours du dernier mois, trop pris par d’autres obligations. J’en suis désolé puisque j’entretenais depuis le début de ce blogue un rythme de publication d’enfer. Me revoici donc, mais je vous avoue que je serai probablement moins prolifique; on apprend à identifier ses limites et ses priorités avec le temps, et mieux vaut tard que jamais.

J’ai beaucoup hésité avant d’écrire ce billet. Pour moi, c’est comme une sortie de placard. Et dans ce cas, on se demande toujours comment réagiront nos proches et nos clients. Une discussion avec ma collègue Cindy Rivard, portant sur bien d’autres sujets d’intérêt commun, m’incite à me commettre pour le meilleur et pour le pire.

Lire la Suite

Que les Fêtes vous soient douces

Quelles que soient nos convictions et notre sensibilité à la période des Fêtes, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un temps de répit s’ouvrant sur le renouveau.

Lire la Suite

L’anecdote des trois lits brisés

Le 3 décembre, je participais, comme plusieurs autres travailleurs indépendants de mon patelin, à une première activité de Noël réservée à des travailleurs autonomes cette année, un souper fort convivial à La Chasse-Galerie de Rivière-du-Loup où nous nous sommes retrouvés en vrai, même si nous nous connaissons bien en personne et que nous entretenons de nombreuses relations de collaboration dans le monde virtuel.

Lire la Suite

Un parfum d’éternité…

Je travaille présentement à compléter la planification d’une des plus belles campagnes de communication sociétale de ma carrière de communicateur. J’ai conçu, conduit, mené et coordonné plusieurs interventions de ce genre dans ma région et à l’extérieur; mais celle-ci me touche plus particulièrement parce qu’elle révèle à la fois la fragilité de l’humain et son aptitude à soutenir ses pairs. Il s’en dégage, au-delà de tout, comme un parfum d’éternité, une fragrance d’espoir en l’espèce humaine qui, je l’avoue, m’émeut…

Lire la Suite

« Tripper » Noël

Depuis qu’Halloween a pris fin, on n’entend plus parler que de Noël, près de deux mois à l’avance; j’ai déjà écrit à ce sujet. Au risque de passer pour le « Grinch » ou le « Scrooge » de l’histoire, je dois avouer que ça commence à m’agacer maintenant, surtout que le catalogue de Noël est déjà livré à notre porte quasiment à la fin du mois d’août. Rivière-du-Loup a beau être devenue la « capitale de Noël », il me semble qu’on ne fait ainsi ressortir que « l’aspect mercantile » de la fête, tout comme cela se vit aussi ailleurs. Même le père Noël s’installe plus de cinq semaines avant la fête dans certains centres commerciaux.

Lire la Suite

Quand le cirque devient méthode d’apprentissage

Désolé si je vous ai laissé tomber hier, mais j’avais d’autres priorités. Il en faut bien dans la vie, des priorités au-delà du contexte du travail et de la communication. J’avais rendez-vous avec ma copine; ce qui n’est pas évident en raison de nos horaires de travail, de sorte que j’ai choisi une soirée très relaxe, plutôt que l’écriture d’un nouveau billet. Une soirée par semaine, ce n’est pas abuser, je crois… Mais aujourd’hui, j’ai le goût de vous parler d’une expérience hors du commun; j’ai vu hier un groupe de 30 élèves de la maternelle à la sixième année, sous la gouverne d’un professeur en éducation physique et d’une spécialiste en cirque, s’exprimer avec bonheur lors d’une rencontre de presse que j’animais; des élèves pour lesquels l’art du cirque est devenu une source de motivation, de persévérance et de réussite dans leurs premières années d’études; un art qui pourrait les mener bien loin sur la voie de la confiance et de l’estime de soi. Bienvenue dans l’univers du cirque social Le Funambule…

Lire la Suite

Contrer le décrochage, peut-être pas si sorcier

Le décrochage scolaire au Québec est considéré à juste titre comme une tare de notre système éducatif. Je vous ferai grâce des statistiques, elles alimentent régulièrement l’actualité et font l’objet de débats passionnés tant dans le milieu de l’éducation que sur le plan politique. La situation est-elle pire ici qu’ailleurs? Je crois qu’elle n’est ni pire ni mieux, tout étant relatif et le décrochage touchant l’ensemble des systèmes d’éducation, des classes sociales et des sociétés. Mais nous vivons ici et ici, ça fait mal depuis longtemps, quand on observe non seulement le taux de décrochage, mais aussi le degré de persévérance et le taux de réussite, surtout chez les garçons. C’est maintenant devenu une lapalissade.

Lire la Suite