Archives du Mois : octobre 2010

Nos jeunes sont beaux…

Désolé de vous avoir laissé tomber hier alors que je croyais livrer un billet par jour sur ce blogue, mais une mission importante m’attendait : celle d’animer le quinzième Gala-bénéfice et hommage de la Fondation-Jeunesse de la Côte-Sud. Une fondation somme toute peu connue mais qui a comme vision, notamment, de contrer la toxicomanie, le suicide et le décrochage scolaire chez les jeunes de 15 à 25 ans en appuyant les organismes jeunesse du milieu. Cette fondation a versé à ce jour plus de 310 000 $ à des organismes qui soutiennent le développement harmonieux des jeunes par-delà les structures éducatives, sociales et familiales traditionnelles. Lire la Suite

Parce qu'il faut se souvenir…

Ce billet m’a été inspiré par le décès prématuré et accidentel d’un enfant, du petit-fils d’une de mes connaissances, à un âge trop tendre, beaucoup trop tendre… Cela m’a brutalement rappelé que la vie est toujours trop courte, quel que soit l’âge à laquelle elle est fauchée. On se prend à songer à l’avenir qui aurait pu être possible, dans le cas d’un enfant, comme on ressasse le passé dans le cas d’une personne qui nous a précédé… Et j’ai pensé à mon propre petit-fils qui aura bientôt deux ans, qui est tout plein de vie, comme à mon grand-père maternel décédé trop tôt à l’âge de presque… 105 ans… La mort frappe toujours trop tôt…

Mon grand-père est donc décédé sereinement en 2008, une fin d’été, âgé d’un peu moins de 105 ans. Imaginez-vous le temps qu’il vous reste à m’endurer! Il était mon parrain et celui de mon fils; s’il avait vécu un peu plus, il aurait été le parrain de mon petit-fils.

Veuf et néanmoins autonome, ce qui est rarissime pour un homme de cet âge, il demeurait seul, toujours dans sa maison, était courtisé par les vertes vieilles de son village de la MRC des Basques, vaquait à ses occupations et avait réalisé son rêve de changer de voiture quelques mois avant son décès. Et oui, il conduisait toujours, et mieux que bien des jeunes automobilistes.

Avant la cérémonie précédant sa mise en terre, la famille m’avait demandé d’écrire et de livrer un témoignage… C’était retombé sur mes épaules une fois de plus; c’est toujours à moi que ça revient dans la famille, quelles que soient les circonstances! J’avais le goût, aujourd’hui, de partager avec vous cet hommage à un petit grand homme, un être humble, simple mais déterminant; simplement parce qu’il est est essentiel de se souvenir et que mon grand-père faisait partie de ces développeurs obscurs et de ces travailleurs dans l’ombre qui ont su maintenir l’âme de leur village bien vivante et laisser un héritage tangible, au-delà des beaux mots et des grandes promesses.

Simplement aussi parce que ce témoignage pourrait être celui illustrant la vie que l’on imagine et que l’on souhaite à un enfant…

Voici humblement  l’hommage que j’ai écrit et lu au nom de la famille et des proches pour mon grand-père, Édouard…

Lire la Suite

Délire potager

Dès mon premier billet, je vous avais prévenus que ce blogue à la fois professionnel et personnel serait éclectique, parfois sérieux, informatif, provocateur voire éditorial, parfois léger, intimiste, humoristique et même disjoncté, mais toujours au fil de mes émotions et de mes intuitions du moment.

Je vous livre ce soir un texte que je viens de retrouver, écrit sous le coup d’un défi, un soir d’été, il y a déjà quelques années, alors que j’avais encore un jardin. Un défi qui imposait d’écrire, pour le plaisir, une version dite poétique de tranche de vie en moins de 30 minutes. La poésie n’y est pas fine, mais je me suis bien amusé. Je vous le cède en cadeau de détente en ce jeudi soir pas trop sérieux… C’est parfait pour faire descendre la tension!

Lire la Suite

La publicité télévisuelle en mutation?

Le concept de la publicité télévisuelle traditionnelle est en mutation depuis plusieurs années. Ce n’est pas un fait nouveau, même si cela semble surprendre certains concepteurs, annonceurs et analystes de la scène publicitaire. C’est le propre de la publicité de savoir évoluer. Lire la Suite

L'âge mûr ou l'âge tendre

Il arrive un moment dans la vie où l’on se demande bêtement où l’on se situe socialement, personnellement ou professionnellement, où se trouve notre vraie place, où nous pouvons encore affirmer une certaine verdeur de coeur, d’esprit ou d’âme, où notre créativité, notre engagement et notre enthousiasme peuvent encore être utiles et appréciés. Succès et réussites n’ont rien à y voir.

Lire la Suite

C'est un départ!

Et bien, ça y est. Grâce à la formation initiale de Cindy Rivard, me voici ici avec un blogue individuel à alimenter. Quelles en seront les conséquences? Vous le constaterez au fil du temps. J’y aborderai divers sujets liés à mes passions personnelles et professionnelles. Ne vous surprenez donc pas du contenu éclectique qui y prendra place. Il y sera question de communication, d’actualité, de coups de coeur, d’expressions éditoriales, de musique et de poésie, bref de choses qui me touchent.

Est-ce que vous y trouverez votre compte? Je l’ignore! Mais moi, je m’amuserai certainement.

Au plaisir d’un prochain écrit à partager, avec grande hâte de lire vos commentaires!

À bientôt!