Nos jeunes sont beaux…

Désolé de vous avoir laissé tomber hier alors que je croyais livrer un billet par jour sur ce blogue, mais une mission importante m’attendait : celle d’animer le quinzième Gala-bénéfice et hommage de la Fondation-Jeunesse de la Côte-Sud. Une fondation somme toute peu connue mais qui a comme vision, notamment, de contrer la toxicomanie, le suicide et le décrochage scolaire chez les jeunes de 15 à 25 ans en appuyant les organismes jeunesse du milieu. Cette fondation a versé à ce jour plus de 310 000 $ à des organismes qui soutiennent le développement harmonieux des jeunes par-delà les structures éducatives, sociales et familiales traditionnelles.

Plus de 260 convives s’étaient donnés rendez-vous à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, des personnes qui, pour la plupart, ont franchi le stade de ce que l’on appelle la jeunesse et qui étaient réunies autour d’une même cause. Un appui faisant profession d’acte de foi envers les jeunes, considérant le nombre des événements organisés dans la région ces semaines-ci et exigeant des déboursés importants : autres galas, soirées-bénéfice, événements sociaux et d’affaires. Bref, cet engagement m’a impressionné. Voilà pourquoi je vous en entretiens. En plus, j’occupais une position privilégiée, celle de maître de cérémonie. Je pouvais donc voir tout ce qui se passait et j’étais aux premières loges pour apprécier l’énergie, l’empathie et l’engagement des personnes présentes.

Plusieurs hommages ont été rendus, de nombreux prix ont été attribués, des témoignages touchants ont été livrés. Mais ce qui m’a impressionné le plus, depuis le temps que j’anime ce type d’événement, c’est la discipline, l’ouverture, l’écoute, la disponibilité et le respect des personnes habitant la salle. J’ai été profondément ému, étant père et grand-père, par la réaction des convives lorsque nous avons rendu hommage aux jeunes lauréates et lauréats.

J’ai déjà assisté à des ovations offertes à des vedettes, à des politiciens et à des hommes d’affaires. Mais quand un public constitué, justement, de vedettes, de politiciens et de gens d’affaires se lève d’un bond pour rendre hommage à des adolescentes et des adolescents qui ont choisi de se battre pour accéder à la vie qu’ils souhaitent, c’est extrêmement touchant. Il y a là comme un signe de passage, de transfert entre la nouvelle génération et celles qui l’ont précédé… Et je vous prie de croire que les jeunes auxquels on a rendu hommage hier le méritaient pleinement… Ne devrions-nous pas le faire pour toute cette jeune génération au lieu de plus souvent la critiquer facilement et de véhiculer des présomptions, des préjugés et des propos discriminatoires à son égard?

Les jeunes honorés ont tous traversé de dures épreuves, étant confrontés à de multiples contraintes, soumis au difficile jugement de leurs pairs et de la société. Ils ont fait l’objet de mots pas toujours tendres et de quolibets. Mais hier soir, ils sont enfin montés sur scène, devenant des vedettes pour ce qu’ils sont et souhaitent devenir. Ils ont été acclamés, encouragés, aimés, gavés d’une énergie salvatrice. Il fallait les voir, un peu intimidés, mais très fiers de se révéler à la face du monde. Ces jeunes ont choisi la vie, ils ont décidé de se prendre en main, ils ont préféré occuper le devant de la scène, ils ont fait fi de tout ce qui pouvait les empêcher de se réaliser… Leur détermination, leur influence et leur engagement dans leur communauté leur ont valu, malgré les aléas de la vie, d’être reconnus devant des gens plus âgés et habitués aux honneurs…

Ce sont déjà des leaders parce qu’ils ont choisi de ne pas s’écraser devant les épreuves; ils sont des gagnants parce qu’ils ont refusé de succomber malgré les coups portés par la vie. Ils ont choisi une nouvelle voie qui les mènera loin.

Ces jeunes ont reçu, hier soir, une bourse de la Société Saint-Jean-Baptiste du diocèse de Sainte-Anne-de-La-Pocatière, un certificat des premiers ministres québécois et canadien, une attestation du député de leur circonscription, un trophée de la préfecture de leur MRC, mais surtout un stylo commémoratif sur lequel il était inscrit : Je ne suis pas n’importe qui! Et hier, ils n’étaient par n’importe qui et ils ne le seront plus jamais… Ils ont été nourris à la source de l’espoir, de la dignité et de l’encouragement à persévérer…

Permettez-moi, malgré leur rôle, leur importance et leur contribution significative, d’aller au-delà de la nomenclature des collaborateurs et des commanditaires qui ont permis de collecter plus de 15 500 $, lors de la seule soirée d’hier, au profit de la Fondation-Jeunesse de la Côte-Sud qui soutient les organismes jeunesse des MRC de Montmagny, L’Islet, Kamouraska, Rivière-du-Loup et Témiscouata. Cela sans compter les résultats attendus de la vente des billets de la Loto-Espoir jeunesse 2010.

Je veux plutôt vous présenter les vraies vedettes de la soirée : Cindy jalbert (Montmagny), Jean-Michel Couillard (Saint-Marcel-de-L’Islet), Aubert Caron-Guillemette (La Pocatière), Marc-Antoine Potvin (Saint-Épiphane) et Anick Labonté (Pohénégamook).

Si vous lisez ce billet, je vous invite à faire comme les convives présents à la soirée; levez-vous devant votre écran d’ordinateur et applaudissez bien fort cette belle jeunesse, créative, résiliente, imaginative, déterminée et engagée. Nos jeunes le méritent amplement car ils ne l’ont pas toujours facile…

3 Réponses pour Nos jeunes sont beaux…

  1. C’est exaltant de lire un « compte-rendu » comme ça. De constater que ces jeunes ont parcouru leur propre chemin de Damase (pas Saint-Damase dans la MRC de Matane…) et ont pris leur avenir en main.
    C’est toujours un plaisir d’animer un événement. Et ce l’est doublement lorsque la magie se met de la partie. Bravo à ces jeunes (et à l’animateur s’il le veut bien).

    • Merci Michel! Ces jeunes ont été appuyés et soutenus de manière à acquérir confiance et estime de soi. C’est tout à l’honneur des organismes jeunesse et des intervenants qui prennent le temps de les écouter et de les guider… Je suis certain que tu aurais aimé assister à cet événement! À bientôt!

  2. Ping : Tweets that mention Nos jeunes sont beaux… | Communications Sylvain Dionne -- Topsy.com