Archives du Mois : juin 2011

Une reprise du défunt blogue de la Belle et la Bête : arrêtez de cliquer sur n’importe quoi!

Peut-être que ce billet était mort au feuilleton, peut-être qu’il n’a pas attiré l’attention. Toujours est-il que j’ai décidé de le ressusciter et de le rééditer à partir du défunt blogue de la Belle et la Bête qui était publié sur infodimanche.com. On verra bien si ça marche davantage car, de toute évidence, il y en a qui ne comprennent pas ou qui ne veulent pas comprendre. Alors, je me répéterai : mais voulez-vous bien arrêter de cliquer sur n’importe quoi! C’est votre crédibilité qui est en jeu! Voici donc ce que j’écrivais le 15 mai dernier, avec quelques éléments de mise à jour… Lire la Suite

Le chèque est « dans la malle »

Oui, je sais, j’ai négligé mon blogue depuis le 1er mai, ça veut donc dire depuis près de deux mois. Deux longs mois qui ont été fertiles en rebondissements de toutes sortes et qui m’ont imposé de prendre un peu de recul. Au coeur de ma réflexion, parmi d’autres préoccupations : quelle orientation devrais-je donner à ce blogue? Au départ, je l’ai voulu hétéroclite, traitant d’un ensemble de sujets liés à la communication, mais il a rapidement pris une tangente presque exclusivement éditoriale.

Je ne voulais pas me limiter à aborder le seul thème de la communication puisque d’autres professionnels en traitent déjà et que ça peut devenir redondant à la longue. Alors, quelle devrait être la mission de ce blogue? J’ai finalement choisi de le maintenir tel qu’il est depuis le début : hétéroclite, oui, mais surtout éditorial. Après tout, n’est-ce pas une manière de se démarquer de ce qui s’écrit déjà dans mon champ de compétence? Ensuite, l’éditorial, le vrai, est tellement absent de nos médias régionaux traditionnels que je me suis dit que je pouvais me permettre d’occuper ce créneau à titre de citoyen et non seulement de communicateur.

Aujourd’hui, quelle que soit l’issue du débat à la Chambre des Communes sur le projet de loi spéciale visant à mettre un terme au litige entre Postes Canada et son personnel syndiqué, je vous propose ce titre : le chèque est « dans la malle »!

Lire la Suite